CANAL CARPIEN

Qu’est-ce que c’est?

Le syndrome du canal carpien est la traduction clinique de la compression du nerf médian dans un tunnel ostéo-fibreux situé au niveau du talon de la main.

Le nerf médian contrôle la sensibilité des trois premiers doigts, et de la moitié externe du quatrième.

Il contrôle également la motricité d’une partie des petits muscles de la main à la base du pouce.

Le nerf pénètre dans la main par un canal ostéo-fibreux situé au niveau du poignet, constitué d’une gouttière osseuse fermée en avant par un ligament très épais : le ligament annulaire antérieur du carpe.

Dans ce canal cheminent également les tendons fléchisseurs des doigts entourés d’une fine membrane appelée synoviale pour leur permettre de coulisser.

Le plus souvent, c’est l’augmentation de volume de la synoviale dans ce tunnel inextensible qui est à l’origine de la compression du nerf.

Diagnostic

Les premiers signes se caractérisent par des fourmillements des quatre premiers doigts : le pouce, l’index, le majeur, et la moitié de l’annulaire du côté du pouce.

Ces sensations de picotements, de brûlures surviennent volontiers la nuit ou au réveil le matin. Plus tardivement, des douleurs à la main apparaissent qui peuvent remonter vers l’avant-bras, le coude et même l’épaule.

Avec le temps, une perte de sensibilité, une maladresse, un déficit de mobilité du pouce peuvent apparaître avec une fonte des muscles thénariens exteernes.

Pour confirmer le diagnostic, un enregistrement de l’activité électrique du nerf, appelée électro-neuro-myographie (EMG) est toujours pratiquée. Cet examen, réalisé généralement par un neurologue ou un rhumatologue, permet de confirmer ou non  le diagnostic et, le cas échéant, précise le degré d’atteinte.

Traitement médical

En l’absence de critère de gravité clinique ou électromyographique, un traitement médical peut être proposé en première intention.

Il repose sur le port nocturne d’une orthèse de poignet en position neutre, à porter la nuit. Cela fera disparaitre les symptômes nocturnes,vous ne serez plus réveillé la nuit.

Il ne s’agit pas d’une attelle achetée en pharmacie mais d’une attelle faite sur mesure, adaptée à la morphologie de votre poignet, réalisés par des orthésistes spécialisés. Cette attelle vous sera réalisée immédiatement après la consultation si un traitement médical est instauré. Elle doit être portée pendant 3 mois.

Il peut également vous être proposé un geste d’infiltration de corticoïdes, idéalement réalisé sous échographie. Il ne faut pas dépasser 2 infiltrations, espacées au minimum de 3 à 6 mois.

Traitement chirurgical

En l’absence d’efficacité du traitement médical, ou bien en première intention s’il existe des critères de gravité clinique ou électromyographique, l’intervention chirurgicale vous sera proposée.

La chirurgie consiste à sectionner le ligament annulaire antérieur du carpe.  Il s’agit d’un acte réalisé le plus souvent par vidéo-chirurgie, par une courte voie d’abord centimétrique localisée juste au-dessus du poignet.

L’intervention est réalisée sous anesthésie loco-régionale du bras ou juste de la main, en chirurgie ambulatoire.

Vous bénéficierez de pansement pendant 15 jours, et, éventuellement, du port d’une orthèse pendant ce temps-là de cicatrisation. Vous ne devrez pas forcer avec cette main pendant 1 mois. La main doit être utilisée le plus rapidement possible sans activités de force, et sans mouvements répétés.

Les risques de l’intervention sont des risques d’algodystophie, de blessure du nerf, et des risques de toutes chirurgies : infection et hématome.

Les douleurs noctures disparaissent en général très vite (souvent dans la nuit qui suit l’intervention). La récupération complète de la sensibilité est plus longue et dépend de la gravité de la compression. Elle peut prendre jusqu’à 1 an  pour les formes sévères, en cas de perte de sensibilité avant l’intervention, et elle peut être incomplète.

La récupération de la force se fait progressivement, sur 3 à 4 mois, en l’absence de fonte musculaire en pré-opératoire.

Une douleur au talon de la paume de la main est fréquente et correspond à la cicatrisation profonde du ligament. Elle s’estompe progressivement entre 2 et 3 mois.

Pour en savoir plus :

  • Fiche d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique : Le syndrome du canal carpien
  • Information de l’Assurance Maladie :

https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/memos/pathologies/syndrome-canal-carpien