Doigt à ressaut

Qu’est-ce que c’est?

Le doigt à ressaut, ou doigt à ressort, est une pathologie très fréquente. Il correspond à un ressaut du doigt lors de sa mise en extension.

Entre 2 et 3% de la population aura un doigt à ressaut au cours de sa vie. C’est une pathologie un peu plus fréquente en cas de diabète. Le pouce et l’annulaire sont les doigts les plus fréquemment atteints.

Ce ressaut peut être plus ou moins important. Les symptômes sont généralement plus marqués le matin.

Le ressaut correspond à un blocage des tendons fléchisseurs sous la poulie A1, au niveau de la base du doigt.

Il est lié à une inadéquation de calibre entre les tendons et le canal digital avec un épaississement des tendons fléchisseur et/ou un épaississement de la poulie A1.

Diagnostic

L’examen clinique seul suffit à poser le diagnostic.

Il existe différents stades :

stade 1 : ressaut intermittent, modéré

stade 2 : ressaut permanent, obligeant à forcer pour pouvoir étendre le doigt

stade 3 : ressaut permanent, obligeant à décoincer le doigt en utilisant l’autre main

stade 4 : il n’y a plus de ressaut, et le doigt ne peut plus se plier complètement

stade 5 : il n’y a plus de ressaut, et le doigt ne peut plus s’étendre complètement

Apport de l’échographie

L’échographie vient en complément de l’examen clinique, et recherche un épaississement de la poulie A1, une inflammation de la poulie ou des tendon, une hypertrophie des tendons fléchisseurs, un épanchement dans la gaine tendineuse.

Traitement médical

Lorsque l’évolution est relativement récente, pour les stades 1, évoluant depuis quelques semaines jusqu’à 3 mois, il est possible de proposer en première intention le repos, avec une interruption des activités physiques de force, éventuellement associé à une infiltration de corticoïdes. Ce geste peut être réalisé par votre chirurgien, votre rhumatologue, avec ou sans guidage échographique.

Prise en charge sous échographie : écho-chirurgie du doigt à ressaut

Les progrès de l’échographie permettent désormais de réaliser une prise en charge du doigt à ressaut sous échographie.

Le geste de libération du conflit est réalisé avec une aiguille, sous guidage échographie permanent, sous anesthésie locale.

Les activités professionnelles et manuelles peuvent être reprises dès le lendemain, sans restriction particulière.

Il n’y a pas de point, pas de pansement, pas d’interruption des activités professionnelles.

Prise en charge chirurgicale

La chirurgie consiste à ouvrir a poulie A1, afin de laisser le passage aux tendons fléchisseurs, et faire disparaitre ainsi le ressaut.

Elle peut être proposée pour les stades 2, 3, elle est la seule solution pour les stades 4 et 5.

Elle est réalisée dans le cadre de la chirurgie ambulatoire.

Elle est suivie de soins locaux pendant 10 à 15 jours, avec parfois le port d’une orthèse.