Entorse grave du pouce

Qu’est ce que c’est?

L’entorse de l’articulation métacarpo-phalangienne du pouce est un traumatisme fréquent, notamment en traumatologie du sport. C’est l’accident classique du skieur, dont le pouce est resté coincé dans la dragonne, mais également lors de chute à vélo, traumatisme au kite-surf ou au rugby.

Elle correspond à une lésion des ligaments qui stabilise l’articulation. Le ligament collatéral ulnaire est le plus fréquemment touché, le ligament collatéral radial plus rarement.

La lésion du ligament collatéral ulnaire entraine une instabilité de l’articulation métacarpo-phalangienne, notamment lors des prises entre le pouce et l’index ou le majeur.

L’examen clinique retrouve une articulation instable, douloureuse à la mobilisation à la phase aigu.

Un bilan radiographique sera systématique, à la recherche d’une fracture de la base de la première phalange. Une échographie peut être demandé, afin de confirmer le diagnostic, d’évaluer sa sévérité, et recherche un effet Stener.

Prise en charge

En l’absence de critère de gravité, un traitement orthopédique peut être instauré avec une immobilisation de l’articulation dans une attelle pendant 3 à 4 semaines.

En cas d’entorse grave, le traitement est chirurgical et correspond à une réinsertion du ligament sur la base de la première phalange. Il doit être réalisé rapidement car au delà de 3 semaines, il n’est plus possible de réparer le ligament, et une reconstruction ligamentaire doit être discutée.

L’intervention se déroule dans le cadre de la chirurgie ambulatoire, sous anesthésie loco-régionale. Elle est suivi d’une période d’immobilisation de 4 à 6 semaines environ, puis de rééducation afin d’assouplir l’articulation.

Il est important de savoir que, sur ce type de traumatisme, opéré ou non, il est classique d’avoir des douleurs jusqu’à 9 à 12 mois après le traumatisme, et que l’articulation reste toujours plus gonflé qu’avant le traumatisme.